Conseils Utiles

Pour bien préparer votre voyage à Saint-Pétersbourg



A prendre avec soi

-Lexique franco-russe
-Lingettes nettoyantes
-Livre(s) ou guide(s) sur votre voyage
– Adaptateurs électrique

Acheter ses billets de trains

En basse saison, il est tout à fait possible d’acheter ses tickets de train à la gare la veille voire le jour même ; et les tarifs en gare sont souvent plus avantageux qu’en agence mais parfois il se peut qu’il n’y ait plus de place dans une catégorie spécifique. Au-dessus des guichets sont indiquées les heures de fermetures. Si vous souhaitez les acheter vous-même, il faut savoir que les personnes aux guichets ne parlent presque jamais anglais. Il est donc indispensable de connaître quelques mots de russe. Voici un peu de vocabulaire utile :

Zdrastvouitié -> bonjour
Vy gavaritié po angliyski / frantsouski ? -> Parlez-vous anglais / français ? (on ne sait jamais…)
Adin biljèt -> un ticket
Dva biljèt -> deux tickets
Platskart -> troisième classe
Koupe -> deuxième classe
Spalnaié miésta -> couchette
Navirhou -> en haut
Vnizou -> en bas
Pasriédi vagone -> au milieu du wagon
Zaftra -> demain
Outra -> matin
Notch -> nuit
Poiést -> train
Skolk éta stoit ? -> combien ça coûte ?
Katoram tchisou ? -> à quelle heure
Haracho -> d’accord
Spasiba -> merci
Da Svidania -> au revoir

Pour vous faciliter la tâche vous pouvez aussi demander de l’aide à quelqu’un par exemple pour vous écrire ce que vous avez besoin sur un papier et ensuite le montrer au guichet. Dans les auberges de jeunesse par exemple, vous trouverez toujours une personne qui pourra faire ça avec vous.
Il est intéressant aussi de regarder les horaires et les prix à sur internet avant de se rendre à la gare pour savoir exactement ce que l’on veut. Surtout que certains trains sont plus chers que d’autres. Pensez aussi à choisir si possible un train qui arrive à votre destination pendant la journée. C’est beaucoup plus compliqué d’arriver dans une ville qu’on ne connaît pas en pleine nuit. Certaines personnes réservent directement leurs billets sur internet.

 

Allergies

Si vous avez des allergies ou intolérances alimentaires, mieux vaut en faire par lors de votre réservation si vous partez en voyage organisé à Saint-Pétersbourg sinon le plus simple est d’apporter vous même certains produits. En effet bien que l’Occident russe soit bien développé il ne regorge pas de tous les produits industriels spécifiques à vos besoins.

Arrivée

Si vous ne parlez pas russe et que vous arrivez à l’aéroport, la meilleure solution est de demander un transfert par l’un des chauffeurs de la compagnie par laquelle vous avez réservé votre voyage ou alors conseil à l’hôtel où vous hébergez. Vous serez ainsi sûr d’arriver à bon port et n’aurez pas de mauvaise surprise avec les taxis de l’aéroport qui n’hésitent pas à multiplier leurs tarifs par 100 si vous avez un peu l’air perdu. Si vous arrivez de nuit, le transfert n’est plus conseillé, il est obligatoire!

Bagages

Selon les compagnies aériennes et les escales, le poids maximal des valises peut varier de 20 à 30 kg par passager. Veillez à bien vous renseigner lors de la réservation mais ne vous chargez pas d’affaire inutiles, prenez le minimum nécessaire pour vos sorties et excursions.

Bains russes

C’est un bain de vapeur chaude qui se différencie du sauna scandinave à chaleur sèche. On obtient cette vapeur en aspergeant d’eau chaude un poêle en brique. La température peut s’élever de 65 °C à 120 °C. La tradition veut qu’on se fouette vigoureusement avec des branches séchées de bouleau ou de chêne, qui forment un « balai » appelé venik (веник), auparavant imprégnées d’eau. Cela a pour rôle de nettoyer et assouplir la peau, d’activer la sudation et la circulation du sang tout en dégageant un agréable parfum. Une fois ce « massage » terminé, il est d’usage de plonger dans un bassin d’eau froide, un lac, une rivière ou bien, l’hiver, de se rouler dans la neige. On répète habituellement le processus deux ou trois fois avant de prendre un thé et des douceurs dans la salle de repos.

 

Cadeaux et bonnes manières

Les Russes adorent offrir des cadeaux et vos amis russes vous donneront sûrement des souvenirs. Vous-mêmes pouvez leur apporter des spécialités de votre pays, du chocolat, des porte-clefs, des couteaux suisses, des pièces de monnaie étrangères, des montres, du parfum, etc. Il n’y a plus de pénurie de produits occidentaux ; n’offrez donc pas des objets dont vous pensez que vos hôtes manquent. Si vous êtes invités pour le repas, vous pouvez apporter une bouteille de vin, des bonbons, du tabac fin ou un bouquet de fleurs (toujours en nombre impair, le nombre pair étant réservé aux enterrements). Un petit cadeau pour les enfants est toujours apprécié. Soyez prêts à boire et à manger tout ce que vos hôtes vous auront préparé. Refuser de boire, ou pire, de porter un toast, est une violation grave des règles de la politesse. Penser en entrant à retirer vos chaussures, vos amis vous prêterons sûrement une paire de chaussons, ne souriez pas de façon intempestive, cela est marque d’hypocrisie.

Cartes de crédit

Les bancomats sont très répandus à Moscou, Saint-Pétersbourg et dans la plupart des villes sibériennes. Attention, votre banque prend une commission pour chaque retrait à l’étranger. Les bénéficiaires des cartes Visa et Mastercard pourront sans difficultés retirer de l’argent, tandis que ceux qui ont Visa Electron, Cirrus/Maestro plus rarement et les détenteurs de AMEX ou Diners Club auront presque pas de possibilités. Vous pouvez faire vos achats dans les grands supermarchés dans les grandes villes, cependant tous les magasins ne sont pas équipés. Plus vous rentrez dans le pays, plus il est difficile de pouvoir les utiliser.

Cartes travellers

Cartes plastiques fonctionnant comme les chèques. Vous pouvez retirer de l’argent dans les bancomats. Les Visa Travel Money Traveller’s peuvent être partagées par plusieurs personnes. Vous payez une petite somme, vous déposez un montant pour une période courte (il est impossible de remettre de l’argent plus tard), vous utilisez tout l’argent et à la fin vous fermez le compte.

Centres d’informations

Place du palais (de 10h00 à 19h00 tous les jours)
Place Rastrelli (de 8h00 à 18h00 du lundi au vendredi)
Place Vosstaniya (de 10h00 à 19h00 tous les jours)
Quai Kronverkskaya à côté de la forteresse Pierre et Paul (de 10h00 à 19h00 tous les jours)
Place St. Isaac (de 10h00 à 19h00 tous les jours)
Port dans la ville « Morskoy fasad » (de 10h00 à 19h00 tous les jours de mai à septembre)
Aéroport Pulkovo-1 (de 10h00 à 19h00 tous les jours)
Aéroport Pulkovo-2 (de 10h00 à 19h00 tous les jours)
Bureau central de Sadovaya, 14 (de 10h00 à 19h00 du lundi au vendredi)

Choisir sa couchette dans le train

La couchette du bas est plus facile d’accès pour aller se coucher, l’on peut y tenir assis et l’on voit mieux le paysage. Cependant l’usage veut qu’on accueille la personne qui dort au-dessus pendant la journée. On ne peut donc pas dormir ou s’allonger quand on veut.
La couchette du haut dispose d’un espace totalement personnel et on peut s’allonger quand on le souhaite. En revanche il n’y a pas assez d’espace pour se redresser donc si l’on veut s’asseoir il faut descendre. Idem pour manger. Et puis il faut grimper là-haut et redescendre ce qui nécessite un peu de souplesse.
Que vous choisissiez de dormir en haut ou en bas, évitez de prendre une couchette le long du couloir (de 37 à 54), on y est beaucoup moins tranquille et en plus on a moins d’espace que sur les couchettes perpendiculaires au train. Evitez aussi de vous retrouver au bout d’un wagon où il y a beaucoup de passage pour accéder à la salle d’eau et à la zone fumeur, mieux vaut être vers le centre.

Devises

Vous pouvez prendre avec vous des euros en petites coupures, mais sachez qu’il est interdit d’en exporter plus que le montant déclaré à l’arrivée. Remplissez correctement la déclaration de douane à l’entrée et faites-là tamponner par le douanier. Pour le change, vous pouvez le faire dès votre arrivée à l’hôtel ou en ville dans une banque dès le premier jour de votre voyage ; ces dernières vous prendront moins de frais de change qu’un guichet aéroportuaire.

Eau du robinet

Il est déconseillé de consommer l’eau du robinet.

Électricité

Le courant est de 220 V AC. Les prises sont les mêmes qu’en Europe continentale, mais jamais avec triple-fiche (raccordement à la terre). Si vous emportez des appareils à triple-fiche, prenez donc également un adaptateur.
Enregistrement officiel

Exportations de marchandises et d’antiquités

Les antiquités et les œuvres d’art qualifiées de « peintures, dessins, icônes, livres et objet d’art à valeur archéologique » sont interdits d’exportation. Le seul moyen officiel d’exporter de tels objets est d’obtenir une autorisation du Ministère de la culture (renseignements au no 925 11 95). Les droits de douane s‘élèvent à 100% de la valeur de l’objet telle qu’estimée par le Ministère.En d’autres termes, à moins de vouloir vivre une véritable expérience bureaucratique russe, personne ne tente aujourd’hui d’accomplir ces démarches. Il vaut donc mieux ramener chez soit des souvenirs traditionnels, dont le choix et la qualité sont exceptionnels.Les douanes vous informeront sur les quantités maximales d’alcool et de tabac que l’on peut exporter hors taxes. La loi russe réglemente précisément l’exportation de biens à but commercial.

Fumeurs

En Russie tout lieu public clos est non fumeur.

Habits

Il n’y a pas de « dress code » officiel. Emportez assez d’habits chaud en toute saison, car il peut faire frais et humide même en été.Au besoin, vous pourrez acquérir sur place des vêtements adaptés au climat à des prix chaleureusement attractifs, ce qui vous donnera l’avantage de ne plus être reconnu par votre seul habillement comme un occidental.Pour des raisons de sécurité, nous vous conseillons d’arborer une tenue simple et discrète. Mais sachez réserver un habit élégant pour l’opéra ou le ballet, car les russes se donnent très volontiers une allure de fête.Pour le temps passé dans le train, des vêtements légers et confortables sont recommandés. Pour les visites des villes, les robes/jupes/pantalons courts sont à éviter car ils pourraient vous empêchez l’accès à certaines églises et mosquées. Les femmes se muniront d’un châle pour se couvrir la tête dans les églises orthodoxes.

Heure

Dans les gares et sur les billets de trains russe, tous les horaires sont indiqués en heure moscovite.

Internet

Dans les chambres de certains hôtels, il peut y avoir internet, mais ce n’est pas garanti. En revanche de nombreux café dispose du wifi pour ces clients donc il vous sera aiser de vous connecter.

Médecin / Urgences

Pompier 01
Police 02
Ambulance 03
Service du gaz 04
Informations 09

Téléphone portable 112

Pharmacie et parapharmacie

Il est préférable d’emporter ses propres médicaments avec les ordonances car malheureusement, vous risquez d’être mal compris au guichet.

Photographies et films

Photographier des installations militaires ou industrielles, de même que des sites stratégiques (aéroports, gares, ports et émetteurs de radio) reste officiellement interdit. De même pour les soldats et autres autorités locales. Évidemment, tout peut être photographié lorsqu’on en a obtenu la permission . Dans certaines régions des habitants ont l’habitude de revêtir leurs tenues traditionnelles afin de se faire prendre en photo contre rémunération. Ils se peut aussi que certains musées réclament une contribution supplémentaire à leurs visiteurs-photographes mais cela reste très rare.

Poste

Durant votre voyage, il se peut qu’un service postal soit présent à bord du convoi, uniquement pour les trains de luxe, mais lors de vos escales rien ne vous empêchera d’envoyer des cartes postales à vos proches. Seulement le courrier est encore très lent en Russie donc en expédition normale vous avez meilleur compte de les emporter avec vous, sans cela elles mettront près de 3 semaines à arriver, au minimum.

Provodnitsa

C’est la chef de wagon, elle en assure la sécurité, le contrôle des passagers et le respect des règles. Mieux vaut s’en faire une amie qu’une ennemie. Elle assure également l’entretien des espaces durant le voyage et reste disponible à vos requête qu’elle essaiera de remplir au mieux.

Restaurants et cafés

Un “Restaurant” russe n’est pas un lieu de simple restauration: c’est un lieu de divertissements. Il est ainsi habituel d’y voir des musiciens en soirée et que les mangeurs se transforment en chanteurs ou en danseurs. Souvent, la musique est assez forte pour rendre impossible toute conversation.
les heures habituels des repas en Russie:déjeuner : 14h-15h / dîner : 19h-20h
Si vous préférez vous passez de musique pendant votre repas, ou si votre porte-monnaie est plus modeste, rendez-vous plutôt dans les “Cafés”, qui servent aussi de la nourriture.
Un repas coûte entre 5 et 10 euros dans un café ou un petit restaurant. Les restaurants à la nourriture plus recherchée ont des prix deux à cinq fois plus élevés. Il est interdit d’apporter sa propre boisson, vin ou vodka. Contrairement à l’Europe occidentale, le service n’est inclus dans la note que pour les groupes, ce qui est en principe annoncé dans le menu. Il est donc habituel de laisser un pourboire, “chaiaviye” ou argent pour le thé, d’environ 10%.

Se nourrir dans le train

Il est tout à fait possible de se ravitailler dans le train et sur les quais, mais cela vous coûtera plus cher que de faire vos courses à l’avance au supermarché.
Dans le train vous aurez toujours à disposition de l’eau chaude dans un samovar. Il y en a un par wagon. C’est donc idéal pour se faire du thé, des soupes lyophilisées, des nouilles instantanées, des purées, etc.
Pour le reste, tout dépend de ce que vous avez envie de manger.
Certains trains disposent également d’un wagon restaurant où il vous sera possible de vous sustenter mais les portions restent petites.
N’oubliez pas de prendre de l’eau. Il y a moyen de remplir sa bouteille dans le train grâce à un petit robinet d’eau potable près du samovar. On peut racheter des bouteilles d’eau sur les quais.

Sécurité

En général, la Russie est un pays sûr. Il peut par contre arriver que des mendiants, notamment des enfants tziganes, gênent les touristes. Il vous faut simplement les ignorer et vous éloigner. A bord du train vous ne risquerez absolument rien et vos affaires également car il y a en général toujours une personne à côté pour avoir un œil dessus.
Les gares et les aéroports sont les terrains de chasse préférés des voleurs à la tire. Ayez donc toujours un œil sur vos bagages. Les stations de métro sont parfaitement sures, même si l’on y croise parfois tard le soir des hommes ivres sur le chemin du retour. De manière générale, il vaut toujours mieux se déplacer à deux ou plus. Vous pouvez emprunter sans crainte les taxis officiels, mais sachez qu’ils sont rares et chers.
Sachez encore que les policiers, bien que très nombreux, ne seront pas toujours prêts à vous venir en aide et qu’au contraire, il ont l’habitude de rançonner les « clients » pour arrondir les fins de mois.

• Consulat Français de Moscou: 45 Bolchaïa Iakimanka, 119049Moscou
+7 (495) 937 15 00 Numéro d’urgence en dehors des heures de bureau : +7 495 937 14 60

• Consulat Français de Saint-Pétersbourg : Nevski prospekt, 12191186Saint-Pétersbourg
+7 (812) 332 22 70Numéro d’urgence en dehors des heures de bureau : +7 812 939 70 42

Service de transfert d’argent

Le plus répandu est Western Union. Presque chaque banque peut vous fournir votre argent par ce moyen. Il existe aussi MoneyGram. Ces deux systèmes coûtent plutôt cher. Avantage: rapide.
Autres possibilités moins chères : Cash2Russia, Orion Cards ou Contact System.

Téléphone

-De la France vers la Russie : composer le 00, puis le 7 (code de la Russie), suivi de l’indicatif de la ville qui est le 812 pour Saint-Pétersbourg et du numéro de votre correspondant.
– De la Russie vers la France, la Belgique ou la Suisse : composez le 8, attendre un bip continu, puis faites le 10, puis l’indicatif du pays, puis le numéro de votre correspondant.
– Appels intérieurs : composez votre numéro précédé du 8 (attendre le bip) et du code de la ville.
ATTENTION : depuis 2012, les numéros de téléphone fixe à Moscou sont passés à 11 chiffres : le 8-495 ou 8-499 est suivi de l’ « ancien » numéro à 7 chiffres.
Concrètement, sur place, en Russie, que ce soit de Moscou même ou d’une autre ville, il faut composer le numéro complet. Pour appeler de l’étranger, on compose le 00-7 suivi de 10 chiffres commençant par 495 ou 498 (donc sans le 8).

Avec votre propre téléphone portable, d’ordre général vous ne pourrez pas téléphoner depuis la Russie sauf avec un forfait monde. Vous pouvez acheter une carte SIM mais elle sont propre à chaque régions et de surcroît durant votre voyage vous n’aurez pas forcément de réseau au milieu de la taïga. Le plus simple est d’avoir une application skype et d’attendre de pouvoir se connecter à un réseau internet avec votre smartphone pour pouvoir communiquer à l’étranger.

Toilettes parfois « biologiques »

Toutes les voitures sont équipées de toilettes ordinaires avec ouverture sur la voie, qui sont condamnés aux abords des gares, ou biologiques pour les classes supérieures. Il s’agit des toilettes qui ne débouchent pas sur les voies et qui peuvent donc être utilisées même pendant les arrêts du train en station. Ce type de prestation est uniquement présent dans les trains haut de gamme.

Travellers chèques

La solution la plus sûre de garder votre argent. Vous êtes la seule personne qui peut encaisser les chèques et en cas de perte ils peuvent être réémis. Il est conseillé avant votre voyage de relever leurs numéros et de les garder à part pendant votre séjour. Les banques sont les seuls endroits où vous pouvez retirer de l’argent. Malheureusement, elles sont parfois fermées. Les chèques les plus facilement encaissables sont les American Express et les plus difficilement encaissables Thomas Cook. Il est impossible de payer dans un magasin avec les chèques.

Transport d’un animal

Il faut être en possession d’un livret des vaccinations de l’animal. D’habitude son transport est possible, et le paiement à réaliser est le même que celui d’un excédent de bagages. Pour de grands chiens, il faut obligatoirement réserver un compartiment entier.

Vaccinations

La mise à jour de la vaccination diphtérie-tétanos-poliomyélite (+/- coqueluche) est conseillée.
Autres vaccinations conseillées (selon conditions d’hygiène et durée du séjour) : fièvre typhoïde, hépatites virales A et B, encéphalite à tiques d’Europe centrale, vaccin grippal saisonnier et méningite à méningocoque.
Rage : la plus grande prudence vis-à-vis des animaux errants est recommandée. La prévention repose sur l’absence de contact avec des animaux suspects et la vaccination préventive.
En cas de séjour en Sibérie, la vaccination contre l’encéphalite japonaise peut être nécessaire.

Vodka

La vodka (“petite eau”) est la boisson nationale russe. On trouve de la vodka dans tous les magasins d’alimentation. N’achetez pas de vodka dans la rue, elle est le plus souvent de très mauvaise qualité ou consiste simplement en de l’alcool industriel dilué. A table, l’on boit de la vodka dès l’entrée et tout au long du repas. Si vous êtes invités par des amis, soyez prêts à porter un toast, que ce soit à l’amitié, à l’hospitalité de votre hôte, au succès de vos affaires, etc. Les russes estiment qu’une fois une bouteille de vodka ouverte, elle ne peut plus être refermée. Il faut donc la boire jusqu’au bout, quel que soit le nombre des convives.
Les dérivés de vodka sont le “Samagon”, la vodka distillée à la maison, ou le “spirt”, de l’alcool presque pur.