Théâtres / Opéras / Ballets / Spectacles

Une ville animée par les Arts



Ville des arts de la scène depuis l’époque impériale, Saint-Pétersbourg est devenue au fil des siècles un des centres majeurs des réprésentations d’opéras, de ballets, de concerts classiques et une académie artistique mondialement connue. Les œuvres des compositeurs Glinka, Prokofiev, Tchaïkovski, et le talent des actrices Matilda Kchessinskaya, Vera Komissarjevskaïa, marquèrent la cité de leur génie créatif influençant des générations entières d’acteurs et de musiciens de par le monde. Encore aujourd’hui, nous retrouvons leurs empruntes dans de nombreux théâtres et festivals au travers des artistes contemporains. Tout au long de l’année, des spectacles en tous genres se produisent à Saint-Pétersbourg, allant des plus célèbres comme « Le lac des cygnes » aux spectacles de jeunes talents de la comédie et du drame. Disposant de plus de 70 théâtres et salles de spectacles, lors de votre séjour vous aurez sûrement l’occasion de trouver une soirée pour assister à une représentation dans l’un des lieux mythiques comme l’Ermitage ou le théâtre Mariinski. Pensez à vous renseigner dans notre rubrique « soirées » ou auprès de vos agents de voyages,  qui pourrons vous indiquer les programmes en vigueurs et vous réserver des places pour les spectacles qui peuvent parfois être joués en version originale ou en une autre langue que le russe. Également, plusieurs établissements ferment leurs portes durant la périodes estivale, mais ceci change régulièrement et il y a toujours des exceptions. Ici nous vous présentons les principaux lieux, qui suivant votre envie, vous donneront peut être l’envie d’aller profiter d’une incroyable soirée artistique étape incontournable de Saint-Pétersbourg.

Les théâtres de Saint-Pétersbourg

 

Théâtre Mariinski

Théâtre Mariinsky
Théâtre Mariinsky

 

Le théâtre d’opéras et de ballets le plus réputé de Saint-Pétersbourg est bien entendu le Mariinski, également appelé le théâtre Marie. Les meilleures compagnies s’y produisent de septembre à juillet dans une salle somptueuse. Il se compose de deux bâtiments : le théâtre dédié à la tsarine Marie et en face le conservatoire de musique Rimski-Korsakov.

Le théâtre est né en 1859 et depuis s’y sont succédés les plus grands noms de du ballet et de l’opéra : Pavlova, Nijinski, Tchaïkovski, Petipa, Rimski-Korsakov et bien d’autres. C’est ici que s’est épanoui le ballet russe grâce à des chorégraphes de talent.

Le nouveau théâtre Marinskii a ouvert en 2013 et il est directement relié à l’ancien. Grâce à ce deuxième complexe, ce ne sont pas moins de 800 spectacles par an qui sont donnés permettant aux spectateurs d’apprécier la grâce des chorégraphies dans ce lieu mythique.

Adresse : 1 place Teatralnaya.

extérieur du nouveau Mariinski
Nouveau théâtre Mariinski

Théâtre Alexandra

 

vu d'extérieur du Théâtre Alexandrisky
Théâtre Alexandrisky

Le théâtre Alexandra (Alexandrinski) est le plus vieux théâtre dramatique de la ville. Il a ouvert ses portes en 1832 et abrite la plus ancienne compagnie théâtrale de Russie, fondée en 1756. Avant on jouait dans la rue.

Le théâtre fait partie d’un ensemble architectural harmonieux , chef-d’oeuvre représentatif de l’apogée du style de Carlo Rossi, qui comprend le foyer des artistes, le musée du théâtre, la bibliothèque du théâtre, la célèbre académie de danse Vaganova et bibliothèque nationale.

Sa façade d’architecture classique est ornée d’imposantes colonnades corinthiennes, surmontées du char d’Apollon et agrémentée de niches abritant des muses.

On y joue des pièces du répertoire classique (en russe exclusivement) comme le célèbre lac des cygnes durant l’ été et surtout des tragédies et des comédies hors saison touristique

Il se trouve non loin de la perspective Nevski au fond du square Ostrovski où se dresse la statue de Catherine II de Russie.

Le théâtre a été entièrement rénové en 2009 et il fait partie du patrimoine de l’UNESCO.

Il a toujours revêtu une importance particulière pour les habitants de Saint-Pétersbourg. En effet durant le siège de Leningrad on continuait à jouer de l’opéra lyrique, gratuitement pour une population affamée qui malgré tout continuait d’aller au théâtre. Ce qui explique aujourd’hui l’amour de l’opéra et du ballet et le fait que l’art théâtral fasse partie intégrante de l’âme russe.

Adresse : 6 place Ostrovskovo, sortir à la station de métro Gostini Dvor.

 

Théâtre de l’Ermitage

spectateurs au Théâtre de l'Ermitage
Théâtre de l’Ermitage

Le théâtre de l’Ermitage est un des meilleurs théâtres de musique dans le monde. Construit entre 1783 et 1787 par Giacomo Quarenghi pour la Grande Catherine Il, c’est un chef-d’oeuvre du classicisme russe. La salle arbore un style renaissance inspiré du Tetro olimpico de Vicense en Italie.

Ce théâtre pouvant accueillir jusqu’à 250 personnes se trouve au sein du palais d’hiver de Saint-Pétersbourg et fait partie du complexe du musée de l’Ermitage. A l’époque impériale les spectacles qui y étaient présentés se déroulaient devant la cour.

L’auditorium est aménagé en amphithéâtre antique et décoré de marbre de couleur et de dix niches qui abritent les statues d’Apollon et des neuf muses.

Bien qu’il fut fermé après la Révolution d’Octobre, il a toujours occupé un rôle de premier plan sur la scène théâtrale pétersbourgeoise et Aujourd’hui il accueille des ballets et des opéras classiques ainsi que des concerts musicaux.

Adresse :34 Quai du palais (Dvorcovaïa nab.)

 

Le Grand Théâtre dramatique Tovstogonov

 

vue depuis le canal sur le grand theatre dramatique Tovstogonov

Vous le reconnaîtrez à ses façades vertes et blanches ornées de bustes logés dans les niches ainsi que son entré materialisée par un grand porche en fer forgé.
Le Grand Théâtre dramatique Tovstogonov est l’un des premiers théâtres de la ville à avoir été fondé après la révolution d’Octobre. Il fut créé en 1919 par décret de Maxime Gorkiet, soutenu par les célébrités pétersbourgeoises de l’époque sous le nom de « Théâtre de tragédies, de drames romantiques et de hautes comédies ». Dans les années 50, le régisseur Gueorgui Tovstonogov (1915-1989) marqua le théâtre de son génie pour la mise en scène et en 1922 l’établissement fut rebaptisé en hommage à Tovstonogov, ’ »Artiste du peuple de l’URSS », qui le dirigea durant 30 ans.
Lors de l’inauguartion, le 15 février 1919, la représentation de Don Carlos de Friedrich von Schiller au conservatoire de Petrograd se tient dans une salle non chauffée. Le spectacle dure cinq heures mais personne ne sort ce qui témoigne à nouveau de la passion et l’engouement qu’ont les russes pour l’art dramatique.

Depuis 2007 son directeur artistique est Temour Tchkheïdzé.

Adresse : 65 berge de la Fontanka (наб. реки Фонтанки, 65)

Le Maly Drama Théâtre

Le Maly Drama Théâtre, appelé théâtre de l’Europe est également appelé Petit Théâtre dramatique. Cette petite salle de spectacle fût inaugurée en 1944 à Léningrad.

Il s’agissait à l’origine d’une troupe ambulante qui se produisait sur différentes scènes et s’installe finalement en1956 dans l’immeuble ou se trouve désormais le théâtre, rue Rubinstein.

Le théâtre est dirigé par Lev Dodine depuis près de 30 ans et il s’enrichit tous les 4 ans de jeunes acteurs issus de l’académie théâtrale de Saint-Pétersbourg.

En 2009, la La Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis à Bobigny a présenté une rétrospective retraçant vingt-cinq ans de mise en scène de Lev Dodine au Maly Drama Théâtre.

Il propose également des spectacles en différentes langues pour les étrangers.

Adresse : 18 rue Rubinstein (улица Рубинштейна дом 18 )

Métro : arrêt à la station « Vladimir »( Владимирская) et « Dostoevskaya »( Достоевская)

 

Les théâtres pour enfants

Si vous venez en famille il peut être intéressant de faire découvrir l’art théâtral aux plus jeunes avec des pièces ou des représentations qui leur sont accessibles et qui raviront petits et grands. Suggestion de théâtres pour un moment en famille.

Bolchoï Teatr Kukol

spectacle de marionettes au théâtre Bolchoï Teatr Kukol
Il s’agit d’un théâtre de poupées et de marionnettes qui joue des pièces et des contes dans de vrais décors de théâtre avec des marionnestistes déguisés qui prennent part au spectacle en montant sur scène et jouant avec leurs personnages. Les représentations se destinent à différentes tranches d’âge, des plus petits aux 10 ans mais le spectacle est également agréable pour les adultes.
Adresse : 10 rue Nekrassova (Улица Некрасова , 10)

Teatr Marionetok

Dans le même genre, ce théâtre propose des représentations de marionnettes avec de beaux costumes et décors.Il s’agit du premier théâtre de marionnettes du pays, crée en 1918.
Adresse : 52 Nevsky prospekt (Невский проспект, 52)

A. Briantsev Youth Theatre

Briantsev Youth Theatre

Il est l’un des premiers théâtres russe pour enfants. Le théâtre a été ouvert en 1922 avec le conte de fées de Petr Ershov « Конно-Горбун », qui est encore dans le répertoire. De nombreux écrivains, dramaturges, metteurs en scène, acteurs et artistes ont collaboré avec le théâtre.Les travaux de nombreux auteurs tels que Marshak, Kataev, Shvarts ouTendriakov ont joué le rôle de leur vie sur cette scène. Les contes de fées, les classiques et les meilleures œuvres de la conception du monde artistique constituent les principales parties du répertoire. L’objectif principal est non seulement de présenter des classiques au jeune public, mais aussi de développer son sens de l’art, de cultiver le sens de la beauté. Briantsev a voulu créer un théâtre universel, combinant différents genres et directions.

Adresse : Place Pionernaya, 1 (пионерская площадь)
Le métro du plus proche : Pushkinskaia
Ouvert tous les jours de 11h00 à 18h00, fermé entre 14h et 15h
Billets: 10-25 RBL.

Les célèbres ballets et opéras

 

Qu’on soit amateurs de ballets et d’opéra ou pas, il y a des chefs-d’oeuvres dont on a forcément entendu parler : casse-noisette, le lac des cygnes, Don Quichotte, Carmen… Ce sont l’oeuvre de grands génies artistiques tels que Tchaïkovski. Si vous souhaitez découvrir la beauté du ballet russe, Saint-Pétersbourg est résolument le bon endroit. Voici les opéras incontournables qui se tiennent en représentation toute l’année à St Pétersbourg et qui vous emporteront par leur grâce et leur intensité.

 

Le Lac des cygnes

ballet lac des cygnes de Tchaïkovski à Saint-Pétersbourg
représentation du célèbre lac des cygnes

Le plus grand ballet jamais créé est l’oeuvre du grand Piotr Ilich Tchaïkovski et vit le jour en 1877 au Théâtre Impérial Bolchoï. Il se décompose en 4 actes et dure 2h30.

Argument :
Le ballet conte l’histoire du jeune prince Siegfried qui à l’occasion de sa majorité doit choisir une épouse. Se rendant durant la nuit dans la forêt, près d’un lac il aperçoit une nuée de cygnes. Une fois les cygnes parvenus près du lac, il s’apprête à tirer avec son arbalète quand il voit devant lui une belle femme vêtue de plumes de cygne blanches.
Charmés l’un par l’autre ils dansent et Siegfried apprend que la jeune femme est en fait Odette. Un terrible et méchant sorcier, von Rothbart, la captura et lui jeta un sort ; le jour, elle serait transformée en cygne et la nuit, elle redeviendrait femme.Le prince Siegfried, fou amoureux, est pris d’une grande pitié pour elle. Il ne peut tuer le sorcier sinon la jeune femme resterait un cygne éternellement. Le seul moyen de briser le sort est que le prince épouse Odette.
Le lendemain, au bal, le sorcier Rothbart se présente avec sa fille Odile, vêtue de noir (le cygne noir), qui est le sosie d’Odette. Abusé par la ressemblance, Siegfried danse avec elle, lui déclare son amour et annonce à la cour qu’il compte l’épouser. Au moment où vont être célébrées les noces, la véritable Odette apparaît. Horrifié et conscient de sa méprise, Siegfried court vers le lac des cygnes.
La façon dont Odette apparaît finalement à Siegfried diffère selon les différentes versions du ballet : Odette arrive au château ou bien von Rothbart montre à Siegfried une vision d’Odette.
Il existe également différentes fins :
– L’amour véritable d’Odette et de Siegfried vainc von Rothbart, le prince lui coupe une aile et il meurt.
– Siegfried ayant déclaré son amour à Odile, il condamne, sans le savoir, Odette à demeurer un cygne pour toujours. Réalisant que ce sont ses derniers instants en tant qu’humain, elle se suicide en se jetant dans les eaux du lac. Le prince se jette lui aussi dans le lac. Cet acte d’amour et de sacrifice détruit von Rothbart et ses pouvoirs et les amants s’élèvent au paradis en une apothéose.
– Siegfried court au lac et supplie Odette de lui pardonner. Il la prend dans ses bras mais elle meurt. Les eaux du lac montent et les engloutissent.
– Siegfried ayant déclaré son amour à Odile, il condamne, sans le savoir, Odette à demeurer un cygne pour toujours. Odette s’envole sous la forme d’un cygne et Siegfried est abandonné dans le chagrin et la douleur lorsque le rideau tombe.

La Belle au bois dormant

ballet de la belle au bois dormant à st petersbourg

Ce ballet est un prologue en 3 actes et cinq tableaux d’une durée de 2h30 dont la première représentation eut lieu en 1890 au Théâtre Mariinsky, avec une chorégraphie de Marius Petipa et sur une musique également composée par le célèbre Tchaïkovski. Il est inspiré du conte de Charles Perrault et des frères Grimm.
Le ballet souligne indubitablement le conflit entre le Bien (la fée des Lilas) et le Mal (la fée Carabosse).
Argument:
Lors du baptême de la Princesse Aurore, toutes les perfections et tous les bonheurs sont promis à la Princesse par chacune des fées amenées par la Fée des Lilas.
Cependant la méchante Fée Carabosse apparaît et reproche au Roi de ne pas l’avoir conviée à la fête. Elle lance donc une prédiction terrible : Aurore se piquera le doigt avec une aiguille et en mourra.
Mais la Fée des Lilas atténue le mauvais sort : la Princesse ne mourra pas, elle s’endormira seulement pour cent ans et, avec elle, tous les habitants du palais.
Le Roi jure d’envoyer à la mort toute personne qui fera usage d’épingles ou d’aiguilles.

Pour le seizième anniversaire de la Princesse, le Roi et la Reine donnent une grande fête.
Carabosse, sous les allures d’une vieille femme, offre à Aurore un bouquet de fleurs dans lequel est caché une aiguille.
Aurore se blesse, et tombe évanouie. La malédiction s’accomplit.
Au cours d’une partie de chasse, et malgré la séduisante Comtesse, les jeux et les divertissements, le Prince Désiré reste mélancolique et recherche la solitude.
Le jeune homme avance au plus profond des bois. La Fée des Lilas lui apparaît et lui montre l’image d’Aurore. Le Prince en tombe aussitôt amoureux. Il danse avec cette vision jusqu’à ce qu’elle s’évanouisse.
La Fée des Lilas emmène le Prince à la recherche d’Aurore. Bientôt, ils atteignent le château endormi.
Carabosse les attend sur le seuil pour les empêcher d’entrer.
La Fée des Lilas parvient à triompher des maléfices de la sorcière qui perd tout pouvoir.
Aurore s’éveille au baiser du Prince.
Dans le dernier acte Le château s’illumine pour les noces de la Princesse Aurore et du Prince Désiré.
Tout droit sortis des Contes de Perrault et de Madame d’Aulnoy, voici l’Oiseau bleu et la Princesse Florine, le Chat botté et la Chatte blanche.
Aurore et Désiré se rejoignent pour l’éternité.